La Ville d’Andenne s’oppose à une installation d’entreposage sur le site de Tihange

Imprimé depuis www.andenne.be le 06 juillet 2022


La Ville d’Andenne s’oppose à une installation d’entreposage sur le site de Tihange

 

Début juillet, le Collège communal de la Ville d’Andenne a officiellement notifié son avis défavorable dans le cadre de l’enquête publique portant sur le projet de construction sur le site de la centrale de Tihange de 3 bâtiments destinés à la manutention ainsi qu’à l’entreposage temporaire d’emballages contenant du combustible nucléaire usé. 

En séance du 3 juillet 2019, suite à l’avis émis par sa Conseillère en Environnement, le Collège Communal de la Ville d’Andenne décidé d’émettre un avis défavorable au projet car l’avenir du site de Tihange étant incertain, les risques de faire de ce site un lieu de stockage définitif sont réels.

Voici en bref le résumé du dossier dressé par le service Environnement de la Ville d’Andenne :

  • Le projet consiste à stocker les combustibles usés qui ont passé 4 à 5 ans dans le cœur du réacteur puis deux ans minimum en piscine au sein de chaque unité. Pour le moment, ce dernier stockage arrive à saturation et le projet consiste à passer, d’ici 2023, à un système de stockage à sec dans des emballages métalliques et en matériaux qui procurent une protection contre les rayonnements ionisants. Un emballage peut accueillir de 21 à 32 assemblages et a un diamètre de 2,5 m et une hauteur de 6 m pour un poids de 120 tonnes. Cet emballage assure le confinement des matières radioactives aussi bien en conditions normales qu’accidentelles (menaces internes et externes telles que, par exemple, la chute d’un avion, une explosion, un tremblement de terre ou un incendie).
  • Le bâtiment (soumis à permis d’urbanisme) a également un rôle à jouer dans la protection radiologique et l’évacuation de la puissance (chaleur) résiduelle. La conception du bâtiment principal est réalisée en tenant compte de sa résistance aux séismes, aux événements climatiques extrêmes (grêle, vents forts, tornades…), aux explosions et incendie externes. L’évacuation de la chaleur résiduelle est assurée par une ventilation passive par circulation d’air naturelle.
  • Le présent projet devrait permettre au site de Tihange d’obtenir une capacité d’entreposage additionnelle qui permettra, après l’arrêt définitif des centrales, de stocker à sec l’ensemble des assemblages de combustible usé actuellement contenus dans les piscines et cœurs de réacteur ainsi que les assemblages issus de la désactivation des unités. Soit une capacité d’entreposage maximale prévue dans l’installation à construire de 117 emballages.
  • Pour la partie entreposage, il ne s’agit pas d’une demande de permis d’environnement car il s’agit d’une compétence fédérale. De plus, l’exploitation de chaque établissement nucléaire cessera à un moment ou à un autre et l’établissement devra alors être démantelé en toute sûreté. Pour encadrer l’arrêt définitif et le démantèlement associé, l’Agence fédérale de Contrôle nucléaire a publié, en juillet 2012, une note conceptuelle (disponible via le lien : https://afcn.fgov.be/system/files/note_afcn_arret_demantelement.pdf) concernant la mise à l’arrêt définitif et le démantèlement des établissements nucléaires. Dans cette note, les différentes étapes et aspects de sûreté de ce processus sont décrits. Ces activités incluent aussi bien la gestion et l’évacuation des substances et déchets radioactifs, que la décontamination, le démontage et l’élimination des composants et structures radioactifs. L’objectif est d’éliminer le risque radiologique et d’amener durablement l’installation dans une configuration finale qui autorise la levée du contrôle réglementaire applicable à l’établissement.
  • Une seule inconnue à ce stade vient du fait que les emballages ont une durée de vie de 50 ans minimum alors que l’entreposage est actuellement estimé à une durée de 80 ans. Pour éviter tout problème si une décision n’est pas prise au niveau de l’ONDRAF quant à l’avenir de ces déchets nucléaires, il est prévu qu’un programme de suivi et de gestion du vieillissement des emballages soit parallèlement mis en œuvre.
  • Des projets alternatifs ont été bien évidemment proposés mais c’est le stockage à sec sur site qui a été retenu notamment par rapport à la situation du site : système de sécurité déjà existant. De plus, en laissant les déchets sur place, tous les risques d’incident durant les transports dans les espaces publics sont ainsi évités.

Le rapport de la Conseillère en Environnement conclut :

« La situation projetée n’est pas idyllique sachant que les déchets radioactifs s’accumulent sur ce site de Tihange à quelques kilomètres de notre Ville. Il est certain que les cœurs de réacteur sont plus préoccupants pour l’instant en terme de risques mais qu’il ne faut certainement pas négliger les déchets qui en découlent et dont l’avenir (fin de vie) dépend d’une décision de l’ONDRAF qui n’a pas encore été prise.

Il est indispensable de voir, ici, sur le très long terme et de rejeter l’idée que le site de Tihange ne soit désigné, un jour, pour stocker indéfiniment les déchets issus des 3 centrales nucléaires et/ou qu’il accueille d’autres déchets identiques venus d’autres sites

Pour le moment, le confinement actuel des déchets sur site évite que notre territoire ne soit directement traversé par des convois (train, camion, etc.) transportant des déchets nucléaires. Il y a également une certitude sur la destination des déchets qui pour le moment restent confinés dans des conditions strictes et sous surveillance accrue. » 

Le Collège communal s’est rallié à cette analyse et souhaite affirmer fermement qu’il s’oppose à ce projet qui représente un danger potentiel pour le territoire d’Andenne et son développement.

Ville d'Andenne

A votre service

Ville d'Andenne
contact@ac.andenne.be
Place des Tilleuls 1
5300 Andenne
Téléphone :085/84.95.30

Newsletter

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer